Assimilation du Front de gauche au Front national sournoisement entretenue par des journalistes

     Déjà une fois en février, Le Monde avait fait cette Une :

Le match des pires injures de journalistes ?

Le 27 septembre, un journaliste du Monde, Alexandre Lemarié, a aussi appliqué la méthode sournoise qui consiste dans le fait d’accoler, comme d’habitude, les noms de Mélenchon et de Le Pen. Cette pratique, qu’elle soit volontaire ou non, a pour effet d’habituer les yeux et la tête à la prétendue « jointure des extrêmes ».

Le titre original, qui demeure dans l’adresse Internet de l’article, était « De Le Pen à Mélenchon… ». Il était plus clashant-buzzant mais peut-être un peu trop flagrant…

L’Agence France-Presse avait fait la même chose l’an dernier :

     Au menu de la semaine prochaine dans l’Observatoire : les obsédés de la formule « capitaine de pédalo », des mensonges, une méthode journalistique des témoignages soi-disant anonymes pour militer l’air de rien, et des arguments d’extrême droite dans ce journal de référence, sérieux-éthique-libre qu’est Le Monde !

Cet article, publié dans 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde, Mélenchon = Le Pen, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Assimilation du Front de gauche au Front national sournoisement entretenue par des journalistes

  1. OULIANOV666 dit :

    Wikipédia n’a pas d’article avec le titre exact Louis Dreyfus (homme de médias).
    L’homme fort du journal
    Louis Dreyfus est nommé président du directoire du Monde et directeur général du quotidien

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s