« Front de gauche = Front national » dans Les Échos (31/12/12)

     Le 31 décembre 2012, le journaliste rédacteur en chef aux Échos, Daniel Fortin, dans un élan d’originalité, a roté l’assimilation sournoise de la gauche à l’extrême droite :

« Au sein du Front de gauche, l’élu historique des banlieues ouvrières du Nord, Marc Dolez, explique que la personnalité égocentrée de Jean-Luc Mélenchon rend « illisible » la politique du Front. Quant à l’autre Front, national celui-là, on y entend la chef dire que son principal élu au parlement, l’avocat Gilbert Collard, ferait bien de travailler un peu. »

     Le même jour, le journal Les Échos a recopié aussi une dépêche de l’AFP (d’ailleurs recopiée un peu partout comme d’habitude) intitulée « Une majorité de Français regrette le franc ». L’Agence France-Presse cite un sondeur affirmant selon sa cane à pêche que le regret du franc est « maximum aux deux extrémités du champ politique, au Front national et au Front de gauche ».

Sources : « Que tout le monde se calme ! », par Daniel Fortin, rédacteur en chef aux Échos. « Une majorité de Français regrette le franc »

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, Agence France-Presse, Les Échos, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s