Mélenchon hanté par « les pires crimes » (Libération)

Le 11 mai 2013, Libération a publié un article de Marcela Iacub, « Un normal pour un bien« .

« Mélenchon = populiste », Mélenchon = Le Pen » : l’outrage est devenu banal. Mais madame la courageuse et innovante « chroniqueuse » aura-t-elle le courage de préciser quel est le rapport entre Mélenchon et « les pires crimes » ?

     Marcela Iacub n’est pas journaliste, mais écrivain et « chroniqueuse » pour le journal Libération. Après « l’Affaire Marcela Iacub« , la Société civile des personnels de Libération déclarait le 26 février 2013 que « le fait d’être « écrivain » ne suffit pas à se libérer de certaines règles élémentaires du journalisme dès lors qu’on intervient comme chroniqueur dans un journal ». Cela dit, quand ce sont des journalistes de Libération qui assimilent Mélenchon à Hitler (Duhamel) ou à un purificateur ethnique (Alemagna), ça ne dérange pas plus que ça la Société civile des personnels de Libération

Extrait de l’article de la « chroniqueuse » :

« Attendre l’homme providentiel qui viendra changer la réalité politique est un espoir des peuples immatures. Et il n’y a rien de plus dangereux qu’un peuple d’enfants qui espère qu’un gouvernement, tel un papa, agisse en super-héros. Cela a produit les pires crimes et continue de hanter les populismes actuels, de Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon sans oublier l’affreux Nicolas Sarkozy. »

***

La « chroniqueuse » n’expliquera évidemment pas pourquoi « les pires crimes » et « Jean-Luc Mélenchon » sont dans la même phrase, liés par la conjonction de coordination « et ». La « chroniqueuse » se défilera. Que fera la Société civile des personnels de Libération, qui connaît « les règles élémentaires du journalisme » ?

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = Hitler, Mélenchon = Le Pen, Mélenchon = populiste, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Mélenchon hanté par « les pires crimes » (Libération)

  1. Vernon Latham dit :

    Manquait plus que cette demi-mondaine qui se fait une gloire de considérer que tout ce qui peut se vendre est bon à vendre (ça s’appelle de la « transgression ») pour venir nous faire la morale.

  2. dorzédéjà dit :

    Il s’agit en effet de morale. Comme tout intellectuel solférino-sociétaliste, Mme Jacub doit – c’est vital pour elle- haïr Mélenchon. Il incarne en effet sa mauvaise conscience, et l’ hypothèse que Mme Jacub puisse avoir mauvaise conscience est purement et simplement inenvisageable.

  3. Partageux dit :

    Duhamel était déjà commentateur politique au temps de la jeunesse de ma grand-mère. J’ai vu une vidéo (internet est sans pitié) oùsqu’il « commente l’actualité » alors que Giscard était président de la République. Diagnostic du docteur Partageux : sénilité. Dans son cas ça vient de loin : sous Giscard déjà il montrait des signes forts d’étroites limites intellectuelles.

    Iacub est un autre cas. Elle a fréquenté de près un individu potentiellement affecté par des maladies sexuellement transmissibles. Et on sait ce que la syphilis peut faire des dégâts considérables…

    Tout ça me rappelle un titre de bouquin : « Ces malades qui nous gouvernent ». Faudra en faire une version 2.0 : « Ces journalisses qui nous informent ».

  4. guevara77 dit :

    Drole d’époque … On laisse des tribunes a des personnalités écrivant des ragots et des petites anecdotes dignes des meilleurs magazines a sensation :closer ,voici…On les laisse meme décrire la vie politique , on comprend qu’elle n’est pas envie qu’on applique le programme « l’humain d’abord » , mais ce n’est pas une raison pour dégouter et culpabiliser le vrai peuple de gauche et les personnes soucieux d’une vraie justice sociale…Qu’ils sen aillent tous!!Ces personnes semi-intellectuelles qui nous controle la pensée et qui nous dicte nos gestes..et qu’elle arrete avec ses remarques demi-freudienne (super heros ,oui prend les gens pour des cons….).

  5. Sous mon pavé ! dit :

    Libé est un torchon maculé de toutes ces ordureries médiacratiques…Mélenchon = Hitler, je dois dire que cette extraordinaire connerie sortie d’un cerveau certainement malade m’a d’abord stupéfait puis fait exploser de rire…

  6. Mach dit :

    Ces minables à la pensée aussi nulle que leur œuvre ne parviendront plus à rendormir ceux qui se sont réveillés, par contre leur nuisance continue de pourrir en hoquet visqueux de T.I.N.A. la vie des autres, ceux qui dorment encore, bercés ad nauseum entre Libération, Le Monde, TF1, France Inter…. Non je ne vois plus de différence de qualité entre les médias de cette Société du Spectacle mortifère qui roule au néant.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s