L’étrange mimétisme de L’Express

     Pendant la campagne présidentielle, des journalistes ont usé contre Mélenchon des arguments non seulement du MEDEF, mais aussi du Front national. C’est ce que démontrait François Delapierre dans sa conférence de presse du 12 avril 2012. Dans l’OPIAM sont d’ailleurs rassemblés quartorze exemples de ces journalistes qui parlent comme Le Pen. Cette fois-ci, quand on compare la Une de L’Express du 15 mai 2013 à l’affiche du FN – « Une autre voix » –, on peut se demander si L’Express ne serait pas un peu une annexe du journal d’extrême droite Minute :

À gauche, une affiche électorale du Front national. À droite, la Une de L'Express du 15 mai 2013

À gauche, une affiche électorale du Front national. À droite, la Une de L’Express du 15 mai 2013

Comme le demande François Delapierre sur son blog, « s’agit-il alors d’épingler les principales figures du paysage politique français sur l’air du « tous pourris » que L’Express nous reproche pourtant ?

Non car il en manque une. Vous aurez noté que Madame Le Pen, elle, n’est pas sur la couverture. La chef du FN, dont un proche conseiller a ouvert le compte suisse de Cahuzac, est pourtant une fieffée hypocrite en matière d’argent sale ! Elle est même citée à l’intérieur du magazine. Mais c’est pour signaler que les seuls à contester le dénuement dont elle se réclame sont… les mégretistes (bon appétit) et Jean-Luc Mélenchon (ce « candidat du système, nourri aux fromages de tous les mandats et au gâteau du carriérisme politicard » selon les termes d’un éditorial de L’Express qui trahissait là encore l’influence de l’extrême-droite sur ce journal).

La personne qui a choisi cette Une avait sans doute une autre photo dans la tête. Une affiche du FN pour être précis. Sortie en 2012, il y manque Cahuzac et Guéant. L’Express a dû les ajouter. Il a enlevé Ayrault, pas assez vendeur. Cela faisait de la place pour la Le Pen. L’Express lui a pourtant évité cet affront. Le journal paie ainsi ses droits d’auteur. L’éthique, coco, l’éthique ! »

***

Il y avait déjà eu un étrange mimétisme entre le journaliste Lilian Alemagna de Libération et Raphaëlle Besse Desmoulières (Le Monde), qui titraient tous les deux, à un jour d’écart, « Mélenchon, combien de divisions ? » :

https://opiam2012.files.wordpress.com/2012/10/unelibc3a9monde1.jpg

Prochainement dans L’Express : le même titre mais avec des têtes de journalistes ? Avec Christophe Barbier par exemple, ou Jean-Michel Aphatie (+ de 40 000 euros/mois rien que pour son travail à CANAL+, sans compter sa présence à RTL ?), ou le guignol Yann Barthès (+ de  30 000 euros/mois ?) ?

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 7. L'Express, journalistes lepénistes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’étrange mimétisme de L’Express

  1. Iséroise dit :

    Jean-Michel Aphatie (+ de 40 000 euros/mois ?)
    Mais ça c’est juste à Canal +, on ne compte pas son salaire sur RTL

  2. Annick Brigot dit :

    Pendant 30 ans la presse dominante avait réussi à mettre une chape de plomb sur le débat et imposer l’idée « no alternative »… Le PG par la voix de Mélenchon a l’impudence de vouloir ouvrir le débat… cela les fâchent très forts nos plumitifs dominants et leur réaction est à la hauteur de leur hargne…. plutôt le FN que le Front de gauche…

  3. dorzédéjà dit :

    Pour aller dans le sens d’Annick Brigot : J’ai, en voiture, entendu une certaine Claire Aupetit ( orthographe et respectabilité non garanties), censée représenter le  » Modem » sur RMC, dire lors le la très populiste émission  » les grandes gueules » qu’ au cazoù, elle voterait Marine plutôt que JLM. Cette station, pour le cas où les choses tourneraient mal, portera une responsabilité majeure dans le processus de dédiabolisation du fascisme.

  4. InternetDev dit :

    Mélenchon n’est pas Raphaël Correa, hélas. C’est Hollande qui l’a envoyer contre Besncenot et la LCR, parce que le le Flan n’ayant pas de politique de gauche, il avait besoin de faire éteindre les critiques légitimes des autres gauches.

    L’Express , L’abbération , Valeurs Actuelles, Attend P’tit Con, c’est de la merde! Soit. Mais Mélenchon c’est le vieux clown de Marchais, qui lui était sincère. Lepen se gave depuis qu’Hollande l’a faite monté, avec l’aide de Bouygues contre Jospin en 2002 (Chercher cette histoire de « Papy Voise »). Valls Hollande et Bauer ont bousillé Jospin, comme Hollande et Pulvar (+ Canard Enchaînéà) on bousillée Royal pour aider Sarkozy, en 2007 (fausse histoire de Frause ISF balancée par la fausse Journaliste, Audrey Pulvar qui apparaissait alors comme insoupçonnable parce qu’elle était avec Montebourges.).

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s