Lilian Alemagna parle très fort et sert d’épouvantail

 Nouvelles embardées du journaliste Lilian Alemagna

Dans son article « La majorité reste docile avec ses maîtres » paru ce 5 novembre dans Libération, le journaliste-curé Lilian Alemagna titre un paragraphe « Epouvantail » où il fait se leçon de maintien au pécheur J.-L. Mélenchon :

Epouvantail. Faible à l’intérieur de la majorité, le rapport de forces l’est encore plus à l’extérieur. Jean-Luc Mélenchon parle très fort, mais le Front de gauche ne capitalise pas dans les scrutins partiels et s’empêtre dans ses querelles de stratégie. Avec ses embardées, le coprésident du Parti de gauche sert même d’épouvantail aux socialistes à la recherche d’une majorité alternative.

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 1. Lilian Alemagna, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, vocabulaire de journalistes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lilian Alemagna parle très fort et sert d’épouvantail

  1. dorzédéja dit :

    Ce second couteau de la médiacratie se comporte comme quelqu’un qui a senti le vent du boulet l’an dernier, lors des prestations médiatiques et tribuniciennes de son cauchemar. Ouf ! le danger est passé, je peux me lâcher.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s