Poujadisme et poutinisme ordinaires au journal Libération

Tout en nuance, Libération accuse Mélenchon de « soutien inconditionnel à Poutine »

     Le militant politique Stéphane Guillon (que Jean-Luc Mélenchon avait défendu quand il se faisait virer de France Inter) continue d’éructer son venin poujadiste dans Libération. Ce 22 mars, dans « Votez pour le moins pourri… », il persiste à accuser Mélenchon d’avoir truqué des manifestations et d’apporter un « soutien inconditionnel à Poutine ». Mais il y rote surtout son lepénisme chronique, et y propage son dégoût de la démocratie comme le malade vindicatif veut rendre malades les bien-portants, comme l’égocentrique qui se noie entraîne sous l’eau ceux qui savent nager. Il faut rire, car Stéphane Guillon est cool et branché avec son look « négligé » qui est en fait très travaillé. Il incarne cette culture de la coolitude, de la branchitude blasée, ce nihilisme qui proclame : « Tout se vaut, tout est égal ! tous pourris ! tous les mêmes ! tous menteurs ! sauf moi, Stéphane Guillon, génie de la décontractitude ! ». C’est l’humour de Libération. Rions.

Stéphane Guillon, quintessence du dernier homme, flatte les bas instincts du peuple    

     Le peuple stupide et masochiste, qui aime se mépriser lui-même, qui aime dénoncer « les populistes » et entendre ceux qui les dénoncent… ce peuple aime Stéphane Guillon. Car Stéphane Guillon lui donne ce qu’il veut. Le populisme, selon la définition des anti-populistes, c’est bien le fait  de « dire au peuple ce qu’il veut entendre ». Et Stéphane Guillon lui dit ce qu’il aime entendre  : « tous pourris ! ». Le nihiliste Stéphane Guillon est donc populiste, au sens de celui qui « flatte les bas instincts du peuple ». Jean-Luc Mélenchon, lui, flatte les hauts instincts du peuple : liberté, égalité, fraternité, partage, culture tout court, et pas culture de la coolitude et du style désabusé, pas le nihilisme guillonien.

Publicités
Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Poujadisme et poutinisme ordinaires au journal Libération

  1. dominique58 dit :

    mais comment déjouer la propagande anti-Front de Gauche des médias? C’est que nous leur faisons encore peur pour qu’ils s’acharnent! alors ne faiblissons pas, l’avenir de la justice et du progrès social, c’est nous!

  2. Dorzédéjà dit :

    Stéphane Guillon est un vrai tempérament de polémiste, mais sa culture politique me semble un peu flageolante. Le contraste avec son ex-camarade Didier Porte est frappant.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s