Les « sorties » du journaliste T. Pézerat contre J.-L. Mélenchon

« Sortie », l’un des mots fétiches du milieu médiatique

     Dans son article titré « Agacé par les débats sur l’UMP, Jean-Luc Mélenchon menace de « se barrer » du plateau de France 2 » (Europe1, 25.05.2014), le journaliste demande :

« Comment ne pas penser à une autre sortie de Jean-Luc Mélenchon ? Le soir du premier tour des élections municipales, le leader du Front de gauche avait en effet quitté le plateau de TF1 immédiatement après avoir terminé sa phrase, provoquant l’étonnement des journalistes».

Voici le reste du dispositif lexical neutre et objectif de la nouvelle sortie du journaliste, toujours mille fois plus intéressé par le fond que par la forme :

l’ancien candidat à la présidentielle a lâché / Une phrase lancée / Jean-Luc Mélenchon lâche cette phrase / cela le rase. Il gromelle, souffle, et finit par se lever sans prévenir son auditoir (sic)

La précédente sortie du journaliste – trésor de déontologie qui devrait être enseigné dans toutes les écoles de journalisme – permet d’avoir un aperçu de son intérêt constant porté au fond : « Ce qu’il fallait retenir de l’intervention de Jean-Luc Mélenchon dans « Des paroles et des actes » » (25.04.2013). Ce qu’il fallait retenir, là encore, c’étaient les « petites phrases », le « running gag » et « un nouveau clash avec un journaliste ». Bref, des « sorties ». Pas un mot sur les 19 propositions qu’avait faites J.-L. Mélenchon au cours de l’émission.

Les sorties des autres jeunes journalistes du « Lab » d’Europe1

Tous raffolent du mot « sortie ». Le 13 février 2012, Kim Biegatch écrivait en introduction de son article neutre, objectif et non partisan « Mélenchon vous « manipule »  » :

« TOUT EST DIT – Les sorties du candidat du Front de Gauche
sur Marine Le Pen sont loin d’être improvisées.. »

Le 26 mai 2014, Sylvain Chazot écrivait dans « Une fonctionnaire du ministère de la Justice invite ses collègues ayant voté FN à ne plus lui dire bonjour » :

« Des sorties qui concordent avec la présentation
qu’elle fait d’elle-même sur son site internet. »

     Ces journalistes sont tellement obnubilés par la production « du clash et du buzz » (devise du Petit Journal) qu’ils utilisent le mot « sortie », à l’image de Sylvain Chazot, même quand ils ne critiquent pas la personne à qui ils l’appliquent… C’est plus fort qu’eux. Il faut que tout ne soit que conflit, violence, « clash », « sortie ». Le reste du temps, il faut que tout ne soit que mensonge, manipulation, inconscient, triche et calcul.

***

Sur le même thème, voir aussi « Des journalistes tirent à boulets rouges« , « Diabolisation verbale de Mélenchon dans les médias 4/4 » et la rubrique « vocabulaire de journalistes » du catalogue de l’OPIAM.

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3. Europe1, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Thibaut Pézerat, vocabulaire de journalistes, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les « sorties » du journaliste T. Pézerat contre J.-L. Mélenchon

  1. Dorzédéjà dit :

    qu’ils s’en aillent tous vers la sortie

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s