Très original, Abel Mestre assimile l’OPIAM à l’extrême droite

     On espère toujours que ce genre de journalistes puissent surprendre, mais non. Abel Mestre permet de mesurer l’abime qui sépare le journalisme de la pensée. Parfaitement prévisible, le journaliste réagit à la critique¹ par trois mots : « Après l’ojim, l’opiam ». L’OJIM est un organe d’extrême droite, soi-disant « observatoire des journalistes et de l’information médiatique ». Ce n’est pas la première fois que cet esprit subtil assimile les antiracistes aux racistes. Quel est le but ? Prétendre révéler un paradoxe ? Pourtant mille autres journalistes l’ont déjà fait, et le font continuellement. Abel Mestre, incarnation de cette jeune génération de journalistes incultes et prétentieux, ne révèle donc que le néant de sa pensée et son hypertrophie journalistique.

abelmestre

***

1. Voir « Le journaliste Abel Mestre et son thermomètre. « Ce ne sont pas les médias qui vont inciter les gens à voter FN. Pas du tout. »« 

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 2. Abel Mestre, 4. Le Monde, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Très original, Abel Mestre assimile l’OPIAM à l’extrême droite

  1. marxisteanonyme dit :

    Abel Mestre est de ceux qui sont auto-persuadés d’une mission dont ils sont les seuls dépositaires: informer, et qui en réalité font une propagande savamment orchestrée par la profession qui les anime.

  2. Dorzédéjà dit :

    La bêtise est infiniment plus efficace que tous les complots.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s