Le journaliste Rémi Clément est anti-américain

Il ordonne à un étudiant de brûler un drapeau américain et de sauter dessus (c’est un ami de ma tante Henriette qui me l’a dit)

     Dans son article paru le 2 avril titré « Quand Mélenchon refuse d’être photographié à côté du drapeau américain, « drapeau des assassins » », le journaliste d’Europe1, qui croit sur parole les propos d’un étudiant – c’est son droit –, affirme des choses dont il n’a strictement aucune preuve – c’est une faute déontologique : il y a volonté de nuire. Cette malveillance est d’ailleurs systématique chez les autres membres de l’équipe des jeunes journalistes du « Lab », dont l’un va par exemple jusqu’à écrire deux fois dans le même article, jubilant : « Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont d’accord. »

Premier paragraphe :

« C’est un livre conçu comme une plongée au sein des partis politiques. Achraf Ben Brahim, étudiant à Sevran (Seine-Saint-Denis), a décidé de s’inscrire dans les principaux partis politiques français et de raconter ses expériences dans un ouvrage à paraître le 13 avril : Encarté !L’Obs, qui a pu lire le livre, relate jeudi 2 avril une anecdote qui en dit long sur les considérations géostratégiques de Jean-Luc Mélenchon. »

Vous avez bien lu : « une anecdote qui en dit long ». Pas « une anecdote qui en dirait long ». Non, le journaliste affirme, il écrit à l’indicatif. Il propage non pas une anecdote, mais un ragot (qui en dit long), en réalité, car il n’y a aucune preuve de la véracité de ce que « relate » le livre de cet étudiant.

Troisième paragraphe. Le journaliste mélange discours direct et discours rapporté :

Et la furie de l’ancien sénateur ne s’arrête pas là. Achraf Ben Brahim ajoute qu’une fois la photo prise, Jean-Luc Mélenchon le « fusilla à nouveau du regard ». Avant de lui demander ni plus ni moins que de détruire la pièce de vêtement impie. Ce qui dans le langage du député européen donne:
« Tu rentres chez toi, tu l’enlèves, tu y mets le feu et tu sautes dessus! »

Dans le quatrième et dernier paragraphe, le journaliste n’écrit plus du tout au discours rapporté. Il affirme :

A noter que ce n’est pas la première sortie anti-américaine du cofondateur du Parti de gauche. En février 2012, en pleine campagne pour l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait qualifié sur Radio France les Etats-Unis de « puissance paranoïaque qui menace la liberté du monde » (à voir en vidéo ici).

Le journaliste propage donc une rumeur, au mépris des règles déontologiques de sa profession, qui proclame dans sa charte d’éthique :

« Un journaliste digne de ce nom :

• Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles ;

Exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent ;

• Dispose d’un droit de suite, qui est aussi un devoir, sur les informations qu’il diffuse et fait en sorte de rectifier rapidement toute information diffusée qui se révèlerait inexacte. »

***

1. Voir Le traitement de J.-L. Mélenchon par six journalistes d’Europe1

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3. Europe1, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le journaliste Rémi Clément est anti-américain

  1. Grouchenka dit :

    Un livre gorgé d’anecdotes futiles, non vérifiées et dédaigneuses, écrit par un type sans aucune conviction, qui s’encarte dans des partis comme moi je vais chercher le pain! D’ailleurs, préparez vous pour mon prochain ouvrage « Enfarinée », ou je vous livrerai mon opinion sur les pains de Paris, et les dessous sombres des boulangeries ou qu’il parait que l’employé de chez Robert, et ben y s’tape la patronne su’l’plan d’travail!

  2. mcs93270 dit :

    Sans même avoir lu son livre ou l’avoir entendu parler, le voilà déjà accusé d’être sans conviction, d’avoir écrit un livre futile et people. Sachant qu’il n’est même pas encore sorti. J’ai trouvé un article de lui sur le camarade Mélenchon écrit sur un sire il y a de cela 4 mois et il en dit le plus grand bien. Il ne faut donc pas lui faire un procès d’intention aussi irrespectueux alors que ce blog chasse justement les procès d’intention arbitraire envers Jean-Luc Mélenchon. C’est ridicule sinon…ça fait surtout puéril et groupie-Mélenchon.
    http://www.ledetracteur.fr/jean-luc-melenchon-ou-la-tenacite-politique

  3. Grouchenka dit :

    Ça n’a rien avoir avec le fait d’être groupie ou non. Sachez qu’il y a bien des points où je ne rejoins pas ce qui est proposé par JLM. J’imagine qu’il critique dans son livre également les autres partis politiques, et je trouve toutefois que sa démarche de s’inscrire, sans s’investir avec conviction, appauvrit son travail. C’est mon plus grand droit, et c’est le vôtre de trouver que cette démarche présente des qualités. Ce n’est pas mon cas, et je trouve qu’infiltrer des partis en douce pour se faire du pognon dessus, c’est pitoyable. Ce n’est pas une démarche, ni de sociologue, ni de politologue, ni de quoi que ce soit. Je ne vois pas la qualité ni l’intégrité intellectuelle là-dedans. En plus, infiltrer un parti, peu importe soit-il, en ne fréquentant qu’ une infime partie de sa couverture territoriale, c’est un peu pauvre. On sait bien que les motivations et contextes sociaux du vote sont différents selon les régions. Le type PG de la région Nord n’a pas nécessairement les mêmes thèmes prioritaires ni les mêmes expériences de vie que le type de Paris 5ème qui voterait PG aussi. Je ne change pas d’idée: sa démarche ne m’intéresse pas vraiment, et on va encore vendre ça aux gens comme étant de la belle investigation… C’est de l’appauvrissement permanent en terme de réflexion. Et son papier très gentil tout plein sur JLM ne change pas grand chose. Il pourrait même bien venir me dire qu’il vote FG, je vous tiendrais le même discours. Ça suffit de faire passer pour de l’info de qualité ce qui en réalité n’est que de la m**** destinée à endormir un peu plus les gens, et à ne pas les pousser à réfléchir sur le fond et sur les programmes.

  4. Grouchenka dit :

    à voir*

  5. Bichart dit :

    Consternant.. personne ne sait ses motivations, ce qu’il a écrit, ce qu’il a dit, on ne sait même pas à quoi ce mec ressemble et déjà les accusations de le voir en jeune abruti aux dents longues voulant se faire du fric. Quel mépris. Se faire du fric avec un livre qui parle de politique..wow c’est vrai que c’est le bon filon, surtout dans une période ou l’édition ferme de partout.
    Bref, c’est vraiment pitoyable, j’ai lu son papier sur Mélenchon, et je trouve qu’il est objectif et qu’il connait vraiment bien Jean Luc Mélenchon puisqu’il détaille son parcours de A à Z , qu’il critique ou encense non pas sur sa personne, mais sur ses orientations politiques et par ce qu’il a pu dire.
    Vous êtes trop exalté, limite irrespectueux dans votre argumentation alors que vous n’avez même pas lu son livre, ne savez pas qui il est et le mot « Merde » est automatiquement apposé sur son bouquin.
    Quand à la determination géographique, ce n’est pas important si on parle des idées d’un parti qui ne varient pas que l’on soit à Paris ou Marseille.
    A l’avenir, avant d’insulter ou de faire des jugements hâtifs, informez vous ou de grâce, par respect par la personne et surtout pour ne pas vous discréditer, car je me vois mal dire de quelqu’un que je n’ai jamais lu, vu, entendu que son livre est « Un livre gorgé d’anecdotes futiles, non vérifiées et dédaigneuses, écrit par un type sans aucune conviction ». Je n’ai vocation à défendre ses écrits mais j’attends de lire son livre avant de me prononcer. Et pour une fois qu’un petit jeune de banlieue fait autre chose que faire du rap ou taper dans un ballon, je m’en réjouis.
    Merci

  6. Grouchenka dit :

    « Pour une fois qu’un petit jeune de banlieue fait autre chose que faire du rap ou taper dans un ballon je m’en réjouis. »… Et c’est moi qui classifie les choses d’office… Vous auriez même pu rajouter « ou de pointer à Pôle emploi et à la Caf pour les allocs »… ça ne nous aurait pas changés du discours de certains.
    Justement, vous parlez des idées. Je vous rejoins au moins là-dessus: on en parle où des idées? Non, jamais. C’est sans arrêt des anecdotes, des petits mots et des petites phrases. Peut-être qu’effectivement je me suis emportée, et peut-être que ce jeune homme est très bien. Mais franchement, vous n’en avez pas marre qu’on parle des personnes et de leurs petites sautes d’humeur plutôt que des programmes?

    Rien qu’un exemple: on nous ressort JMLP qui a (encore…) dit une connerie (qu’il avait déjà dite par ailleurs). Et on demande à madame Le Pen ce qu’elle en pense: ON S’EN FOUT!! Moi ce qui m’intéresserait par exemple en terme de lutte contre le FN, ce serait d’exposer son programme de façon claire, et qu’on explique pourquoi ce n’est ni faisable, ni souhaitable. Je m’en fous de savoir que MLP a dit ceci ou cela en petit comité sur un sujet dont je me contrefous.

    Enfin, vous parlez de son papier et du fait qu’il « connait vraiment bien JLM ». Au moins, ça nous en fera un qui prend la peine de se renseigner sur un homme politique de façon un peu conséquente.
    Mais je persiste: je ne vois pas bien l’intérêt d’un bouquin d’infiltration des partis politiques… Non, vraiment! En quoi ça fait avancer le débat politique ou le niveau d’information des gens?!

    Enfin, quant à se faire du fric avec son livre (c’est tout ce que je lui souhaite d’ailleurs), je peux vous dire que dans ma librairie de quartier, les bouquins un peu polémiques politiques se vendent bien mieux que Voltaire! Donc, ça doit quand même plus intéresser les lecteurs (malheureusement…)

  7. Bichart dit :

    Non, je parle du fait de la médiatisation de ce jeune de banlieue. Les deux seuls personnalités de sa ville, Sevran, c’est Kaaris, et Serge Aurier. Un rappeur et un ailier droit qui joue au PSG, renseignez vous. Il est donc logique que je dise qu’il est préférable de faire parler de soi par le débat politique que par un rap vulgaire.Mais Encore une fois, ON NE SAIT PAS de quoi il parle.Je vous rejoins sur cette folie qu’est la « peo-politique », mais comment savoir si son livre ne fait que jeter en pâtures de stériles anecdotes à des lecteurs toujours plus friands de voyeurisme, puisque le livre n’est pas encore sorti, et que son contenu reste donc complément inconnu? Il n’a pas fait que se renseigner sur lui, il detaille ses idées comme les 14 tranches d’impot, le smic à 1700, la VI eme république, etc lisez jusqu’au bout. Il n’est nul question des sauts d’humeurs de JML ou de sa personne. Encore une fois je n’ai pas vocation à le défendre, mais il ne faut pas juger avant d’avoir lu.Moi en tout cas, au vu de ses articles sur Le detracteur.fr, j’ai bien envie de l’acheter et de le lire car ça intrigue. C’est un jeune inconnu, pas sorti d’un think thank ou d’un club politique, on ne sait rien de lui et voilà qu’il sort un bouquin alors qu’il vient et étudie dans une des villes les plus pauvre de France où l’abstention frôle les 70%, j’ai vu ça sur l’iNSEE. Si effectivement, son livre ne parle que de coucherie d’un tel avec l’autre, alors oui c’est minable, honteux et là, je serai d’accord pour dire qu »il rejoindra les poubelles médiatiques avec les livres où l’on prete des amitiés envers Buisson à JML.
    Mais d’après le peu que je vois sur lui,ça n’a pas l’air d’être le cas. je suis intrigué car j’habite pas loin de Sevran et ça m’intéresse. On verra bien, mais par respect pour lui, sutout que c’est un minot, on ne peut l’attaquer ainsi sur la base d’un article de 5 lignes, qui ne dit rien de son livre.
    Merci
    Bichart

    • grouchenka dit :

      J’ai sans doute sous le coup du ras le bol, manqué de respect à cette personne. Mais les anecdotes évoquées ne le disent rien de rassurant. Peut être souhaite t il vraiment faire un livre sur les programmes et l’organisation interne des partis, mais dans ce cas je ne vois pas l’intérêt de l’anecdote rapportée. C’est franchement triste de voir qu’il est visiblement impossible aujourd’hui de parler de politique sans tomber à un moment dans le gnangnan ragoteur. Si son livre est objectivement bon, alors j’espère qu’à l’avenir il s’améliorera encore en se centrant sur la politique. Pas sur le reste car vous parlez d’abstention mais dans certains cas, elle peut être liée à cette peoplisation du politique qui donne l’impression aux citoyens que les hommes politiques ne sont que des célébrités comme les autres.

  8. Bichart dit :

    on ne sait rien du contexte, connaissant les médias, elle a été choisie sans que l’auteur n’ait son mot à dire.. Tout est bon pour le BUZZ, j’attend la sortie de son bouquin pour voir comment il a placé cela et pourquoi. L’abstention qu’on veut nous présenter comme le ramassis de paresseux préférant le fauteuil du salon le dimanche est on ne peut plus révélatrice de la défiance envers les partis politiques, les études de l’EHESS montrent qu’il s’agit pour la majorité d’un choix découlant du fait que l’offre politique ne convient nullement à celui qui s’abstient. Je vous rejoins à 100%, je suis consterné par le fait que les petites phrases, diatribes et autres provocations ont pris le dessus sur la question des politiques publiques. D’ailleurs, les meetings politiques ressemblent désormais de nos jours à un concert de Rihanna plus qu’autre chose. Cris hystériques , musique à fond, fumée, jeux de lumière..C’est à en pleurer. Ce sont ses mots, il a écrit sur ce que vous dénoncez justement: http://www.ledetracteur.fr/peopolitique-ou-le-recul-de-la-reflexion-politique
    Finalement, il dit presque exactement les mêmes choses que vous et moi, c’est pour cela que je suis prudent. Après, il a peut etre écrit cet article, mais si ça se trouve, son livre est aux antipodes de ces mêmes articles..On verra bien, il sort dans 10 jours de toute façon.
    Bien Cordialement

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s