Pour le journal « Die Zeit », le nationalisme allemand est démocratique, les souverainetés populaires française, allemande, grecque et anglaise sont fascistes

« C’est seulement si vous votez pour Martin Schulz et pour le SPD qu’un Allemand pourra devenir président de la Commission européenne. » (affiche de campagne du PS allemand)

« Il est le bon Allemand. » (une jeune membre du PS allemand à propos de Martin Schulz)

bonall

     Dans l’article « Die Linken entdecken den Nationalismus » paru dans Die Zeit, toute la gauche européenne est assimilée à l’extrême droite. C’est le PS allemand qui a fait campagne pour les élections européennes avec le slogan « un candidat allemand » et c’est une jeune militante de son parti qui a déclaré « il est le bon Allemand », mais c’est Mélenchon qui est traité de nationaliste et qui est assimilé à l’extrême droite pour avoir eu le tort de dire récemment que la France n’est plus un pays indépendant. Les gauches allemande, grecque et anglaise sont aussi traînées dans la boue par la presse neutre, objective et non partisane.

***

Voir aussi Illustrations neutres et objectives dans la presse allemande.

Cet article a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Die Zeit, Mélenchon = Le Pen. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s