Lepénisme et nombrilisme chez Europe1

Par incompétence et inculture (ou par lepénisme), un journaliste répand encore l’idée que le Front National serait anticapitaliste

     Le 22 décembre, le journaliste Sébastien Tronche a publié sur Europe1 un article titré « Florian Philippot raille l’interview accordée par Jean-Luc Mélenchon à Closer ». Il introduit fort originalement son article, en gras :

« Jean-Luc Mélenchon n’aime pas les journalistes. Tout du moins, il aime le leur rappeler. Mais ô surprise, le 19 décembre, le dirigeant du Front de gauche est en interview là où on ne l’attend pas. Dans le magazine people Closer que l’ancien candidat à la présidentielle défend comme un « espace de liberté ». »

Première ineptie, fort répandue chez les journalistes nombrilistes et puérils, qui réduisent la critique que Mélenchon fait des médias à un simplet « Mélenchon il nous aime pas ». Mélenchon a déjà répondu mille fois à cette ineptie. Ce ne sont pas « les journalistes » qu’il n’aime pas, mais certains comportements journalistiques, notamment le panurgisme et le corporatisme, et surtout la forte inaptitude à l’autocritique de cette profession. Jean-Luc Mélenchon n’aime pas les journalistes ? C’est pourtant lui qui défend les journalistes en grève :

Et Jean-Luc Mélenchon qui dénonce l’injustice des conditions sociales de l’exercice du métier de journaliste, ça n’existe pas pour les Sébastien Tronche. Non bien sûr, car les Sébastien Tronche doivent inventer leur Jean-Luc Mélenchon, celui qui est méchant-avec-les-journalistes.

Deuxième paragraphe :

« Ce qui fait beaucoup rire Florian Philippot, le numéro 2 du FN en procédure judiciaire avec l’hebdomadaire qui a révélé son homosexualité. Invité d’iTELE ce lundi 22 décembre, Florian Philippot, qui reconnait ne pas avoir lu l’interview en question de Jean-Luc Mélenchon, « trouve que c’est de son niveau ». »

Puis le journaliste cite le militant d’extrême droite, encore en gras :

« Que Jean-Luc Mélenchon aille dans la presse torchon, d’ailleurs ça rime, c’est de son niveau. Ça prouve que c’est un drôle d’anticapitaliste, parce que c’est tout sauf de la presse anticapitaliste pour le coup. »

Dernier paragraphe :

« C’est une presse qui est là pour faire du fric sur le dos des gens et pour rémunérer ses actionnaires au maximum », poursuit le bras droit de Marine Le Pen au FN qui demande 50.000€ de dommages et intérêts à Closer. Il tient là ses éléments de langage des suites de son outing. A ce propos, l’eurodéputé frontiste espère que le jugement « sera un signal fort qui sera dressé ». « Il faut que ces dérives cessent. Cette américanisation de la vie politique française n’est plus supportable », répète-t-il une nouvelle fois en guise de conclusion. »

     En ne fournissant aucune analyse des propos du militant d’extrême droite, le journaliste valide l’idée répandue chez ses collègues incultes, selon laquelle l’extrême droite serait anticapitaliste. En effet, dans le milieu médiatique, on aime titrer tous les jours que le Front National est « un parti hard left » (Le Point), « plus rouge que Mélenchon » (BFN TV), « de gauche » (Le Figaro), « plus à gauche que Hollande » (Libération) etc.
Les journalistes peuvent-ils être incultes au point de ne pas savoir que l’interclassisme est l’un des traits caractéristiques du fascisme, qui a toujours dû parler en partie comme la gauche pour avoir l’adhésion des classes populaires – sans pour autant être de gauche, ni dans les faits ni même dans son programme ? Et même s’il existait une extrême droite anticapitaliste, est-ce que le fait de taxer le grand patronat et de redistribuer l’argent seulement aux Français « de souche » blonds aux yeux bleus transformerait cette extrême droite en gauche ?

Europe1 n’en est pas à son premier cas de lepénisme médiatique. Ici par exemple

Ou là :

eur

Publicités
Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3. Europe1, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon-méchant-avec-les-journalistes, Sébastien Tronche, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Lepénisme et nombrilisme chez Europe1

  1. Dorzédéjà dit :

    N’empêche que si Mélanchon était moins méchant avec les journalistes, avec les solfériniens, avec le gouvernement, avec l’Europe, avec le Pape, avec les simples d’esprit en général, eh ben il aurait beaucoup plus de voix poil au bras.

    • Viers dit :

      Mélenchon, avec un e pas un a. Vous trahissez soit votre profond mépris soit des troubles cognitifs graves encore que ce puisse être de la bétise crasse.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s