Les astuces de Benjamin Bonneau pour montrer qu’il pratique le journalisme

Le journaliste accuse Mélenchon d’avoir trouvé  « des astuces » pour montrer qu’il est actif et investi au Parlement européen

     Benjamin Bonneau accorde régulièrement à Jean-Luc Mélenchon un traitement impartial, objectif et déontologique. Le 1er mars 2013 par exemple, dans son article « Cette explosive loi d’amnistie sociale » paru sur Europe1 (voyez la belle illustration), le journaliste écrivait que « le leader du Front de gauche a éructé sur BFMTV ».

bb

Le 14 février 2011, le journaliste résumait un débat entre Mélenchon et Le Pen dans le Journal du Dimanche à « une bataille de petites phrases et de jeux de mots qui n’ont pas beaucoup fait avancer le débat ». Tiens, c’est justement le même résumé qu’ a fait son confrère d’Europe1 Thibaut Pézerat, pour qui seuls comptaient les « petites phrases », le « running gag » et « un nouveau clash avec un journaliste » mais pas les 19 propositions qu’avait faites J.-L. Mélenchon au cours d’une émission dont était censé rendre compte le journaliste (qui lui aussi, tiens, illustrait son article par une photographie fort impartiale et déontologique).

https://opiam2012.files.wordpress.com/2013/06/pc3a9zerat.jpg?w=640

Les idées et les faits n’intéressent pas Bonneau et Pézerat. Seules comptent les « petites bbcacaphrases ». Ce 9 juin 2015, Bonneau écrit dans « Absentéisme : les eurodéputés les plus (et les moins) assidus » (Europe1) que « Jean-Marie Le Pen » et « d’autres ténors ont trouvé des astuces pour montrer qu’ils sont actifs et investis à Strasbourg. Nadine Morano, Rachida Dati, Jean-Luc Mélenchon ou encore Florian Philippot multiplient ainsi les questions et les interventions courtes dans l’hémicycle. « Je parle, donc je suis », en somme. »

Évidemment, le journaliste ne démontre rien.  Trois mots en guise de démonstration. Aucun chiffre des différents classements d’assiduité des parlementaires. Le journaliste pose sa crotte. D’ailleurs il le revendique sur Twitter (voir ci-contre). Au lecteur de faire le travail, ou de croire sur parole le curé médiatique. Rigueur déontologique, objectivité, neutralité etc. etc. etc.

Cet article, publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3. Europe1, Benjamin Bonneau, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s