Comment « Le Nouvel Observateur » choisit de conclure son « décryptage de l’actualité »

     “Retrouvez chaque jour l’actualité décryptée en moins de 3 minutes”, écrivait Le Nouvel Observateur sur son site Internet, le 22 août, pour présenter cette vidéo intitulée “Le clash Ayrault – Mélenchon en moins de 3 minutes” :

La fin du « décryptage » est extraite de l’éditorial du 20 août de Christophe Barbier, directeur de la publication et de la rédaction de L’Express.

Voilà comment Le Nouvel Observateur avait choisi de conclure son “reportage TV Obs” sur le meeting de Mélenchon le 14 mars 2012, décrit par la journaliste comme un « show ».

Voici la photo – tirée d’un meeting – que Le Nouvel Observateur avait choisie en avril pour illustrer une vidéo¹ où Mélenchon apparaissait dans une émission de radio, calme, le visage non déformé. Mélenchon n’est pourtant le sujet de cette vidéo que durant un tiers de sa durée, mais “ce qu’il faut retenir”, écrit Le Nouvel Observateur, c’est Mélenchon = vociférateur :

https://opiam2012.files.wordpress.com/2012/08/mc3a9lenchon-vocifc3a8re.jpg?w=435

Méthode également utilisée par d’autres grands journaux, comme Le Monde :

https://opiam2012.files.wordpress.com/2012/08/monde-mc3a9lenchon.jpg?w=657Note :

1. Cliquer sur la photo qui se trouve dans cette page mène à la vidéo.

Cet article, publié dans 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 6. se faire nouvelobserver, vidéos, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Comment « Le Nouvel Observateur » choisit de conclure son « décryptage de l’actualité »

  1. Citoyen 15 dit :

    Comme par hasard, la partie ou JLM met Heyrat face à ses contradiction est remplacé par un commentaire odieux et arrogant de Barbier… Mais quel connard ce mec!! C’est le furoncle du journalisme. Il fait honte à tout un corps de métier au combien important. Pire que le petit journal. 😦

  2. Josepha dit :

    Il suffit de regarder 2/3 vidéos de discours ou d’interviews de Mélenchon pour vite se rendre compte qu’il est tout sauf un « vociférateur démago populo hors des réalités » et tutti quanti.
    Pour s’obstiner à le présenter tel que, il n’y a que 2 solutions :
    1/ ces « éditocrates » ne font pas leur boulot de journalistes, c’est-à-dire qu’ils ne se documentent pas avant de pondre leurs articles (il suffit pourtant pour cela d’une simple connexion internet). Et c’est très très grave pour leur crédibilité.
    2/ ils savent très bien que cette image est fausse et ils martèlent ces mensonges de manière délibérée dans le but de lui nuire.
    La réalité est sans doute un mélange des deux.

    • ZapPow dit :

      Il n’est pas sûr qu’ils cherchent à nuire. D’ailleurs, sont-ils seulement journalistes ? La très grande majorité de ceux qui aujourd’hui ont une carte de presse ne savent pas ce qu’est le métier de journaliste, et ne sont rien de plus que des chercheurs de buzz, des animateurs dans une industrie du divertissement attachés à trouver les petites phrases, les bouts de discours, les attitudes qui vont remuer le téléspectateur ou le lecteur pour le fidéliser afin de vendre des espaces publicitaires. Adeptes de la facilité ou simplement pressés, il coulent les gens dans des moules, et ne nous servent que ce qui entre dans lesdits moules.

      Le problème, c’est que la plupart des gens sont inconscients de ce phénomène, et sont convaincus qu’ils sont informés, alors que tout est déformé. Ainsi, Mélenchon est un suppôt de Staline, ou une autre facette du FN, un diable éructant, un énergumène vociférant. Ou encore, puisque c’est un sujet récurrent, on est persuadé que les Musulmans modérés n’existent pas, puisqu’on ne les entend pas, comme si les médias avaient pour habitude de choisir la modération. Et ainsi de suite.

      • Josepha dit :

        « Il n’est pas sûr qu’ils cherchent à nuire. »
        D’accord avec toi pour la grande majorité des détenteurs de cartes de presse, obligée de piger en respectant le moule car sinon pas de publication donc pas de salaires.
        Mais les Barbier, July, Apathie…, en étant aussi virulents, ne peuvent pas ne pas avoir conscience du pouvoir de nuisance de leur production. Ce n’est pas juste le buzz qu’ils cherchent, c’est clairement de décrédibiliser Mélenchon et ses idées.
        Et puis, (pardon mais) « Musulmans modérés », c’est un pléonasme.
        Mais sur le fond, je suis d’accord avec toi.

  3. ZapPow dit :

    Tiens, je viens de tomber, sur Marianne, dans un article de Dominique Jamet consacré à l’histoire, « Ventres creux contre ventres dorés », sur ceci :
    «Mille millions de tonnerres, s’écrie le père Duchesne dans un de ses habituels accès de mélenchonie, les voilà terrassés, ces fermiers généraux qui s’enrichissaient de la misère du pauvre peuple !»

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s