Huit journalistes reprennent le cliché d’extrême droite du socialiste ivrogne

1. Le socialiste ivrogne est un archétype de la caricature d’extrême droite.
Ci-dessous à gauche, une caricature de 1900 représentant Jean Jaurès tenant une « eau de Jourdain », symbolisant le judaïsme, et un journal dreyfusard, symbolisant la défense des juifs et de la République. À droite, une caricature, paru le 26 janvier 2015 dans Le Monde, représentant Jean-Luc Mélenchon, ivre, une bouteille à la main, et cinq autres bouteilles autour de lui (cliquez pour agrandir) :

fachos

L’affiche rouge ci-dessus représentant Mélenchon ivre, et sous-titrée « Boire ou s’abstenir, il faut choisir », est l’œuvre de « Zéon », militant au parti antisémite de Soral et Dieudonné. « Zéon » a été condamné par la justice pour ses dessins, autocollants et affiches antisémites collés en plein Paris, notamment pour une parodie de Une, « Bar-Mitzvah tragique à Toulouse – 4 morts » en référence aux enfants juifs tués à Toulouse par Mohamed Merah.

     Lors d’un débat avec Alain Finkielkraut le 9 janvier 2014, Jean Plantureux avait osé affirmer que « Dieudonné tape sur toutes les religions », alors que cela fait presque dix ans qu’il s’en prend exclusivement aux juifs. En revanche, le 19 janvier 2011, trois ans plus tôt, il assimilait dans son célèbre dessin Mélenchon à Le Pen et à Hitler.
Conclusion : pour ce salarié du journal Le Monde, Mélenchon est un nazi, mais pas Dieudonné. Et il produit le même genre de caricatures que l’extrême droite.

Le dessin de Jean Plantureux a été tweeté par le journaliste Jean Quatremer (Libération), puis son tweet a été retweeté par le journaliste Arnaud Leparmentier (Le Monde) :

plantu4merde2. Ci-dessous à gauche un jeu de mots de Libération avec l’expression « gros rouge qui tache »… À droite, une affiche du syndicat d’étudiants d’extrême droite UNI.

rougeuni

3. Le 14 septembre 2015 à la radio France Inter, la journaliste Charline Vanhoenacker a d’abord mis en garde ses auditeurs contre le risque d’une alliance entre les Verts et le Front de gauche, expliquant comme d’habitude que le vert et le rouge mélangés donnent du « brun » – c’est-à-dire font gagner l’extrême droite – et que par conséquent, hors du PS il n’y a point de salut. Le Parti Médiatique Uni est mort de peur à l’idée d’une alliance entre le Front de gauche et les Verts. Ensuite, la journaliste dit :

« Le tableau ne serait pas complet sans une saillie de Jean-Luc Mélenchon après trois coups de rouge […] ».

4. La veille, le journaliste Laurent Jacques concluait son éditorial titré « Nevropathes », paru dans La Dépêche, par ces phrases :

« Aujourd’hui se terminera la Fête de L‘Humanité. Par une tradition qui est aussi bien un rite de convivialité qu’un drapeau brandi, il s’y consomme énormément de vin rouge. Imaginez qu’on nous énerve notre Jean-Luc Mélenchon. On peut craindre le pire. » 

5. Le 30 mai 2012, c’est le journal L’Express, qui titrait « Mélenchon insulte un journaliste de L’Express: Un verre ça va, deux verres… » et écrivait ceci :

« Jean-Luc Mélenchon est à la politique ce qu’est l’alcool aux accrocs du comptoir: un verre ça va, deux verres bonjour les dégâts. »

6. Article paru dans Le Monde le 18 septembre : « Un coup de rouge à l’Ouest » :

coupderougeIl y est évidemment question de Mélenchon, Corbyn et Sanders…

***

Voir aussi : Journalistes – Soral : les mêmes illustrations contre Mélenchon

Publicités
Cet article, publié dans 1. Libération, 3 --- RADIO ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, France Inter, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Huit journalistes reprennent le cliché d’extrême droite du socialiste ivrogne

  1. Une époque où le relativisme et le confusionnisme sévissent grâce aux médias contrôlés par des industriels et des financiers pour dénigrer la gauche radicale et promouvoir l’extrême droite…

  2. dorzedeja dit :

    La politique est plus qu’on ne le croit subordonnée à la psychologie, y compris de bazar.

  3. asinuserectus dit :

    « le journaliste Jean Quatremer (Libération) … … le journaliste Arnaud Leparmentier (Le Monde) »
    Le couple de l’ânée.

  4. Ping : Pour « Le Monde », Corbyn, Sanders et Iglesias sont voués à l’échec (et Mélenchon est Voldemort)

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s